Banniere-UIE-MoyenFormat

Je déménage

Juste un petit coucou pour vous qui passez, ou qui êtes abonné·e·s à ce blog.

Il ne sera désormais plus mis à jour, parce que je déménage ! Retrouvez-moi dès à présent sur Un invincible été, avec un cadeau une superbe recette de pancakes vegan.

Les articles les plus populaires ont été transférés sur Un invincible été, et ne seront plus disponibles dans leur intégralité ici. Elucubrations ne ferme pas encore ses portes, mais à terme, il est voué à disparaître. Prenez votre temps pour trouver vos marques, mais j’espère très sincèrement que vous viendrez me rendre visite sur Un invincible été, plus joli, plus agréable, plus positif.

A tout bientôt ♥

(identité visuelle : Nepsie)

Pas sans mon consentement !

Il y a un peu plus d’un an, j’écrivais l’article de ma vie, un peu, celui qui m’a révélée au grand jour comme faisant partie de ces féministes enragées, celui qui m’a valu de belles expériences et de mauvais jours : Mon corps m’appartient. J’y exprimais avec une rage un peu naïve – je crois avoir un peu mûri depuis – et sans avoir pris de recul, ma colère face à une société qui se permet d’instrumentaliser le corps féminin, à le traiter comme un objet, de désir, de moquerie, de satisfaction sexuelle… Aujourd’hui, si mes publications féministes se font plus rares, et si j’ai décidé de faire prendre un autre tournant à ma ligne éditoriale sur ce blog (et surtout sur le prochain), je reste engagée et militante. Et je veux toujours que mon corps m’appartienne.

Lire la suite sur Un invincible été

couverture

Lecture : Plaidoyer pour les animaux, de Matthieu Ricard

Je crois avoir un jour fait une sélection de lectures engagées sur ce blog, mais je suis étonnée de n’avoir pas plus parlé de mes lectures, moi qui suis une bibliovore assidue. Il faut dire que je lis majoritairement des romans – même si ma consommation de livres de développement personnels et d’essais a grandement augmenté depuis quelques années. J’ai beaucoup de mal à parler de mes coups de cœur en fiction, parce que j’ai du mal à mettre les mots justes sur ce que je ressens quand je lis, je trouve que c’est une expérience très intime et difficile à partager. (mais si ça vous intéresse, je peux faire un effort !)

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ma dernière lecture, celle du Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard. C’est le troisième livre « végétariste » que je lis, après No Steak d’Aymeric Caron (dont je vous parle dans l’article lié plus haut) et Faut-il manger les animaux de Jonathan Safran Foer. Ces trois lectures ont parfois été légèrement redondantes – on ne peut pas inventer de nouveaux chiffres et de nouvelles réalités pour le plaisir de la diversité – mais chaque livre m’a apporté plein de connaissances, ainsi que des petits froncements de sourcils, évidemment.

Lire la suite sur Un invincible été